menu Home

(1917-2015) [France]

Biographie


Guy LUYPAERTS (1917-2015)

Né à Paris en 1917 de parents musiciens, dés son plus jeune âge Guy Luypaerts semble destiné à la musique.
Il enregistre chez Polydor et accompagne Edith Piaf pour ses récitals et enregistrements. On commence à le remarquer pour sa manière trés personnelle d’orchestrer. Authentique musicien, auteur de chansons bien écrite, il collabore avec Georges Ulmer. Le résultat de cette collaboration lui vaudra un succés international   » Pigalle ».
Guy Luypaerts qui enregistré la plupart des enregistrement de Charles Trénet enregistre en 1975 avec l’artiste « la Mer ». dans une orchestration nouvelle.
En 1976,  » Jeux de dames » obtient un récompense au « Castlebar international Song contest » avec l’orchestre de Dubblin.
Le 8 mai 1977, il donne avec l’association et les choeurs de l’ile de france un concert en l’Eglise Saint Louis des invalides. S’en suit le succés de « Gospel Rapsody  » donné pour cette occasion.
il écrira à la suite de ce coup  d’éclat  » Gospel Rapsody N2″ commande de l’état.
Depuis la regrettable disparition des orchestres symphoniques de Musiques Légères, Guy Luypaerts se tourne vers L’Orchestre d’harmonie .
IL écrit et enregistre « Evergreen » commande de l’état, avec l’orchestre de la police nationale sous la direction de Pierre Bigot.
En 1984, Guy Luypaerts est Lauréat au 10 ème concours de l’union Européenne de radiodiffusion d’oeuvre nouvelles pour Harmonie avec »l’union fait la force » à Oslo.
En 1987, la Sacem lui attribue Le prix de la musique symphonique légère.

Direction d’orchestre et concerts symphoniques

Concerts à l’I.N.R. (Radio-Belge) (1948-1950-1956)  avec Camille Maurane et Jacques Jansen (barytons) ;

– Orchestre de l’O.R.T.F. (Paris concerts radiodiffusés) ;

– Orchestre symphonique de R.M.C. (Monaco) : 2 concerts (1952) ;

– Radio Orchestern (Stockholm/Suède – 1954) ;

– Gaîté Lyrique (Paris)  6 concerts publics

– Concert au Capitole de Toulouse avec l’Orchestre de la Radio (soliste Daniel Wayenberg, piano) – 1959.

– Orchestre   issus de musiciens de l’Orchestre National de Belgique et du Théâtre de la Monnaie de Bruxelles (33 concerts publics – 1953) ;

– Concerts à l’Opéra de Lille avec l’Orchestre de la Radio, solistes Maurice André (trompette) (1958), Françoise Petit (piano) (1960).

–    Ouverture du Carnaval Romain (H. Berlioz) ;
–    2ème  Concerto pour piano (S. Rachmaninov) (Daniel Wayenberg, piano) ;
–    Rhapsodie sur des thèmes juifs (G. Luypaerts) ;
–    Concerto en fa (G. Gershwin) (Daniel Wayenberg, piano)

Compositeur

–    « Concerto pour piano et orchestre » (créé par Françoise Petit – enregistré par Maurice Blanchot) ;
–    « Fantaisie pour alto et orchestre »  (créé par Jean-Claude Dewaele, de l’Opéra de Paris)
–    « Concerto pour violon et orchestre » (créé par André Auvigny, soliste de l’O.R.T.F.)
–    « Concerto pour flûte en sol et orchestre»  (créé par le fils du compositeur, Guy-Claude Luypaerts)
–    « Concertino pour trombone » (créé par Guy Paquinet)

Discographie, disques 33T

– “A symphonic portrait of C. Porter/I. Berlin/G. Gershwin/R. Rodgers” 4 disques – Capitol
– “The Esquire Album of Music for Continental Host” – RCA Victor
– “Music of the Volga” – RCA Victor
– “Music of the Danube” – RCA Victor
– “My Paris” – Capitol
– “Holiday in the South” – Decca
– “Rêveries d’Europe” – Capitol
– “Rainy Night in Rome” – Capitol
– “One night in Monte-Carlo” – RCA Victor
– “Y’A d’la joie » – M.G.M.
– « Six Opérettes célèbres » – Trianon

​Orchestre D’harmonie

–    « En souvenir de … »  –    « Evergreen », commande d’État, dont le titre suffit à évoquer l’Irlande.
–    « Araksi »
–    « Mare Nostrum »
–    « Sweet-Music » ; « Far-West » ;
–    « Music-Hall »
–    “ Amérique Latine ”
–    “ Un bon petit diable ”
–    « Fantaisie concertante »  pour Saxophone alto ;
–    « Hawaï »
–    «Croisière »
–    « Trois Roses »  Suite en trois mouvements : Danse des sauterelles – Sentimentale – Faut prendre la vie du bon côté ;-
–    « Exotica » ; « Andante et allegro » pour flûte et orchestre ;
–    « Concertino pour trombone »,  création à Paris, le 27 janvier 1997 par Gilles Millière et la Musique de l’Air ;
–    « Cascade » pour 4 saxophones et orchestre,  Musique de la Force aérienne Belge, direction Alain Crepin etc…


Plus keyboard_arrow_down Moins keyboard_arrow_up

Videos



Profils sociaux


Adresse de contact

Site: http://edtions-luypaerts.com





  • cover play_circle_filled

    01. 3 Evidence 1
    Guy Claude Luypaerts

  • cover play_circle_filled

    02. 2 Elegie 1
    Guy Claude Luypaerts

  • cover play_circle_filled

    03. 1 Espoir
    Guy Claude Luypaerts

play_arrow skip_previous skip_next volume_down
playlist_play